energie

Instantané de vie

A quoi ressemblait votre vie il y a 1, 2, 5, 10 ans ? Et surtout à quoi ressemblera-t-elle dans 1, 2, 5, 10 ans ?

Ca n’est pas une question d’entretien d’embauche, mais juste une constatation, avec les smartphones, tablets et autres appareils compacts, nous prenons tous beaucoup de photos mais pas forcement de manière concertée, pour vraiment documenter la vie de tous les jours.

Certain.es le font de manière systématique par exemple avec Project Life, qui consiste avec faire des albums avec photos et notes toutes les semaines. J’aime bien l’idée (et j’adore regarder les semaines de certaines personnes) mais j’avoue que 1/ mes semaines se ressembleraient toutes : bus, boulot, bouquin en semaine et week-end repos, course à pied, salon de thé, bouquin  😉 2/ je ne veux pas m’ajouter une contrainte de plus de il faut imprimer les photos, documenter, ranger…

Ce qui peut être plus léger en organisation et quand même sympa en terme de mémoire du quotidien, c’est « Un Jour dans la vie », ou Day in the Life, développé par Ali Edwards. L’idée est de prendre des photos pendant toute une journée pour montrer ce qu’est la vie de tous les jours. Si vous utilisez un smartphone, vous n’avez même pas besoin de sortir votre appareil photo à tout va  😉 et puis c’est une bonne excuse pour photographier votre petit déj, le tas de linge propre pas rangé, ou votre chat…

Montages

Vous pouvez ensuite faire un album de votre journée (physique ou digital), ajouter des explications, les heures, ou tout ce qui vous chante. Évidemment moi j’imprime un montage des images et je le colle dans mon journal !

Et surtout si vous faites cela une fois par an, vous pourrez voir ce qui reste stable dans votre quotidien, ce qui change, les habitudes, les enfants grandir, une jolie manière de collectionner des tranches de vie.

Avez-vous déjà tenté ce genre d’expérience ? ou peut-être pris systématiquement des photos de chaque appartement dans lequel vous avez vécu ? Est-ce que ça vous parait une idée bizarre ?

 

Publicités
équilibre

Plaisirs coupables

Encore une fois, ça doit être la période, mais quand l’hiver arrive comme ça, avec ses longues soirées qui s’éternisent, ça me replonge dans une envie de légèreté et de douceurs.
Sauf que plutôt que de tomber dans la boite de chocolats (bon si, je fais ça aussi), j’ai tendance à retomber en enfance ou en adolescence, surtout au niveau des divertissements.
Résultat, il y des films que j’ai vu des dizaines de fois (Princess Bride) qui ont de grandes chances d’être revus à la période de Noël.
Il faut dire aussi que les méchants y sont facilement identifiables, les acolytes des héros peut-être un peu étranges mais toujours là quand on a besoin d’eux.
Dans la même veine, on peut classer Retour vers le futur, les Gremlins et quelques autres…

Une première analyse rapide les classe tous dans la même époque, milieu des années 80, celle où justement je grandissais.

Ce qui est plus intéressant, c’est que au niveau lecture, même si ce sont aussi des livres d’enfants/ado qui me donnent ces mêmes moments reposants, leur période d’écriture est beaucoup plus vaste : des Chroniques de Narnia à Harry Potter en passant par Anne des pignons verts et A la croisée des Mondes, on voit que la littérature jeunesse a suivi les mêmes schémas depuis plus longtemps, ce qui me laisse sûrement plein d’autres perles à découvrir.

Et vous, est-ce que vous avez comme cela des plaisirs coupables qui ressortent en hiver ? ou des films, lectures jeunesse à me recommander ?
 

petits bonheurs

Petits Bonheurs du 4 décembre

  • fêter une bonne nouvelle,
  • lire et finir Danse Macabre,
  • imprimer des photos de vacances,
  • une soirée très sociable avec plein d’amis, et de copains,
  • la salade endives-noix-fromage bleu,
  • conduire une voiture vraiment toute neuve

    IMG_0623.JPG

  • tomber par hasard sur un reportage sur Tolkien,
  • croiser un collègue pas vu depuis huit ans au moins.
petits bonheurs

Petits Bonheurs du 27 novembre

  • profiter d’un passage à Paris pour voir l’expo Ghibli,
    expo Ghibli
  • faire une playlist des chansons de vacances,
  • du poulet gingembre-citron,
  • Despicable Me II,
  • reprendre mes routines (dont courir le lundi),
  • prévoir de voir des amis variés sous peu,
  • plusieurs personnes qui apprécient mes photos,
  • dessiner,
  • après trois jours à porter des talons hauts, remettre des baskets.
petits bonheurs

Petits Bonheurs du 22 novembre, édition spéciale Bahamas

  • Monsieur qui m’accompagne à la navette même s’il ne part pas avec moi,
  • l’aéroport de San Salvador, le plus petit que je n’ai jamais vu,
  • premier visa sur mon nouveau passeport : les Bahamas,
  • le bruit des vagues et le vent dans les cheveux,
  • le premier bain de mer,
  • regarder les étoiles,
  • plonger 🙂
  • voir des requins récif,
  • voir des tortues et nager à coté d’elles,
  • yoga sur un ponton,
  • discuter avec plein de gens différents vu que j’étais seule et que je m’installais au hasard pour manger,
  • des compliments sur mon anglais,
  • danser dans le sable,
  • une plongée ‘tapis roulant’ où il ne faut rien faire 😉 ,
  • une balade spéciale photos,
  • voir une libellule ,
  • l’omelette épinards fromage au petit déj,
  • une mention du Petit Prince de St Ex dans le livre que je lis (les chroniques du pays des mères ),
  • voir un requin marteau,
  • chanter et danser sur careless whispers à la fin du cours de stretching,
  • l’apéro post plongée,
  • parler trois mots de créole avec le capitaine du bateau,
  • gouter le seabreeze
  • profiter de la dernière soirée pour danser parce que je n’ai pas a me lever tôt pour la plongée,
  • petit déjeuner face à la mer,
  • du champagne dans l’avion,
  • tous les gens rencontrés sur place.

Bon, c’est beaucoup plus que d’habitude, mais les vacances c’est juste une collection de bonheurs, petits et grands.

petits bonheurs

Petits Bonheurs du 6 novembre

  • ne pas me perdre en courant dans un endroit que je ne connaissais pas,
  • des discussions par messagerie instantanée avec plusieurs copines,
  • allumer une bougie,
  • le beau temps revenu,
  • être à moins d’une semaine des vacances,
  • doubler une Ferrari par la droite (dans un embouteillage ;)),
  • l’accueil aux Vendredis Oniriques,
  • un week-end tranquille à la maison,
  • le boudin aux pommes,
  • entendre une chanson pas entendue depuis très longtemps à la radio.