équilibre

Et si on se reconnectait à notre corps ?

En ces temps d’hyper-connectivité où tout le monde sait ce qui se passe à l’autre bout du monde en un instant, nous oublions parfois ce qui se passe au plus proche de nous.
Un moyen simple de se recentrer et de reconnecter à son environnement, c’est de revenir à la base et de prendre conscience de nos sens.

Par exemple, en faisant plus attention à ce que nous percevons, et éventuellement de remarquer (voire de noter) les influx positifs qui nous entourent.

Avez-vous récemment remarqué ce que disent vos sens ?
– La vue, en général le sens prédominant, nous sommes assaillis d’images toute la journée, mais pourquoi pas prendre le temps d’apprécier un coucher de soleil, d’ajouter un peu de couleurs à notre quotidien, de vraiment regarder une fleur ?
– l’ouïe, de plus en plus utilisée : dans les espaces publics tellement de gens ont des écouteurs sur les oreilles, mais en plus de la musique, pourquoi ne pas apprécier le chant des oiseaux, le bruit de la clé qui tourne dans une serrure, le craquement lorsque l’on mord dans une pomme ?
– l’odorat, il peut être ami ou ennemi (j’ai tendance à mal réagir aux odeurs fortes), comment ne pas apprécier l’odeur du parfum que portait votre mère quand vous étiez enfant, le café, le monoï qui continue de me faire penser aux vacances sans parler de l’aromathérapie qui utilise les odeurs pour nous soigner ?
goût, odorat et vue
– le goût, évidemment toutes les nourritures aussi bien adultes que régressives (oui parfois le goût des fraises Tagada ça compte aussi dans les petits bonheurs ;)) mais peut-être aussi prendre deux secondes pour apprécier vraiment le goût d’un café, ou simplement d’un verre d’eau lorsque l’on a très soif ?
– le toucher, le grand oublié, et pourtant celui qui nous apporte peut-être le plus de réconfort, en particulier lors d’un hug bienveillant, mais à défaut, on peut aussi profiter d’une peluche toute douce, de la texture d’un tissu, des grains du sable sur la peau, ou d’être enveloppé dans un grand bain chaud.
– le sens qui est moins reconnu mais peut être tout aussi important la proprioception ou la perception que nous avons de notre corps de manière interne et aussi dans l’espace, comme la fatigue après un effort physique, le léger vertige face à un danger.

Tous les sens peuvent évidemment être combinés les uns aux autres pour créer ou recréer une expérience agréable. Pour moi la plongée combine la vue (des poissons), l’ouïe (le bruit de ma respiration dans le régulateur), le toucher (la mer tout autour de moi) et la proprioception (cette sensation d’apesanteur).

Et vous, quels sens privilégiez-vous ? quelle est votre sensation ou votre expérience sensorielle la plus complète ?
 

Publicité
petits bonheurs

Petits Bonheurs du 27 novembre

  • profiter d’un passage à Paris pour voir l’expo Ghibli,
    expo Ghibli
  • faire une playlist des chansons de vacances,
  • du poulet gingembre-citron,
  • Despicable Me II,
  • reprendre mes routines (dont courir le lundi),
  • prévoir de voir des amis variés sous peu,
  • plusieurs personnes qui apprécient mes photos,
  • dessiner,
  • après trois jours à porter des talons hauts, remettre des baskets.
équilibre, pratique, psy

De la musique et l’humeur

J’ai vu récemment un sujet de conférence sur les raisons physiologiques de l’influence de la musique sur nos émotions. Je n’ai malheureusement pas pu y assister, mais cela m’a rappelé une réflexion que j’avais déjà eu par rapport à mes propres réactions.

Il n’y a pas besoin d’aller chercher plus loin que nos expériences de tous les jours pour voir que l’écoute peut nous aider à changer d’état d’esprit, nous concentrer.
Une musique planante permet ainsi d’annihiler le bruit provoqué par un bureau trop plein et orienter ses pensées uniquement vers le travail à effectuer.
En période négative, écouter en boucle des morceaux sombres, risque fort d’entretenir cette humeur qui serait peut-être allégée par quelques morceaux plus toniques.
Ou courir en écoutant de la musique peut donner une séance où on avait prévu d’aller doucement qui s’accélère inconsciemment au rythme de la batterie des morceaux que l’on écoute.
Comme il y a une bande originale dans les films, notre vie pourrait être résumée par notre propre bande originale, ce qui fait qu’un lecteur mp3 (ou une playlist iTunes) reflète beaucoup de son possesseur.
concert

Je m’en rend compte particulièrement en période où je suis beaucoup en déplacements. Un des nombreux inconvénients de la vie à l’hôtel est de ne pas avoir accès à une grande sélection de musique (j’essaye de voyager léger donc sans lecteur mp3). Heureusement qu’il y a Internet 😉
Mais même avec cela, de retour à la maison, je me rend compte que ‘ma’ musique me manque.
Quelques exemples de ma collection :
– pour la concentration, de la musique electro/ambient : Spheric lounge, un groupe d’impro basé à Munich, Tycho (en concert à Paris ce mercredi) ou Monkey3, un groupe stoner suisse).
– pour me remettre en forme Ani diFranco, Amanda Palmer ou son ancien groupe les Dresden Dolls
– et pour tous les jours, mon coup de coeur depuis l’année dernière Thirty Seconds to Mars.

Et vous ? Quelles sont vos musiques fétiches ? Celles qui ramènent des souvenirs ou qui vous remontent le moral ?
 

petits bonheurs

petits bonheurs du 7 août

  • plein de papillons sur mon chemin,
  • une ‘méga’ accélération en courant au son de Desire de U2,
  • un invité qui apporte des fleurs,

image
– petrichor,
– créer un compte instagram pour mes photos petits bonheurs,
– la saga Malaussene,
– une copine en vacances qui m’envoie une photo d’un petit bonheur,
– une carte postale de Chine,
– rentrer tot pour aller se balader a deux en ville.

 

petits bonheurs

Petits bonheurs du 24 juillet

  • atteindre les 20 articles sur ce blog,
  • trouver un collier libellule par hasard
    photo collier libellule
  • finalement rentrer chez moi après 4 jours de voyage et pouvoir porter autre chose qu’un jean quand il fait si chaud,
  • un panaché en terrasse,
  • danser pieds nus sur une de mes chansons préférées pendant un super concert dans un théatre antique avec vue sur le coucher de soleil et une amie qu’on ne voit pas assez régulièrement (petit bonheur multi-level, sinon il fallait une édition spéciale pour jeudi soir dernier !) 😉
  • la finalisation de mon initiation au Reiki et les copines avec qui je l’ai fait,
  • ne presque pas me perdre en courant dans les bois.