Mots-clefs

,

Cela nous est arrivé à tous : devoir travailler avec des gens et n’arriver à rien alors qu’il n’y a que des gens très bons dans l’équipe. A côté de ça, il y a aussi des groupes de ‘bras cassés’ mais qui une fois regroupés peuvent se révéler très efficaces.

Une étude a été faite chez Google (beaucoup d’employés et de grosses capacités à analyser les données, c’est toujours un plus) pour comprendre comment faire que les gens travaillent mieux ensemble.

Alors que les situations, les équipes et les domaines étudiés étaient très différents, les deux éléments qui caractérisent les groupes qui fonctionnaient bien (tant au mieux du travail accompli que de la satisfaction des membres de l’équipes) étaient :

  • un temps de parole relativement égal, personne ne monopolisant la parole ou donnant des ordres en permanence aux autres,
  • une sensibilité aux autres, c’est à dire que les membres du groupe ont une bonne analyse de l’humeur les uns des autres.

Ces deux éléments qui pourtant n’ont rien à voir avec les compétences professionnelles (ou les personnalités si on parle d’un groupe d’amis), permettent que l’équipe soit un endroit où les gens puissent s’exprimer, partager leurs problèmes mais aussi proposer des solutions sans se sentir jugés et apprendre les uns des autres.

Si vous vous trouvez dans un groupe qui n’arrive pas à travailler ensemble, essayez de voir si tous peuvent parler et si les humeurs et émotions sont reconnues.

Peut-être que de montrer un peu votre vulnérabilité peut ouvrir la voie à un échange plus personnel qui aidera aussi le travail du groupe ?

 

Publicités