Mots-clefs

,

Pour une fois, un article d’actualité et coup de gueule en même temps, vous êtes prévenus.

L’actualité, c’est qu’un nouveau Star Wars est sorti ! 😉
On peut dire qu’il est féministe comme le Parisien, moi je dirais qu’il est juste plus représentatif : alors que Leia avait été jusqu’à présent surtout un faire-valoir (cela change aussi dans cet épisode), Rey se débrouille seule, n’a pas besoin qu’on lui tienne la main (j’ai adoré cette réplique), n’est jamais sauvée par un homme, et surtout est une pilote accomplie et une super mécanicienne. Bref, c’est un vrai personnage central du film.
Or Disney et Hasbro ont réussi à sortir des gammes de jouets complètes sur Le Réveil de la Force sans Rey !
Rien de mieux pour zapper le personnage principal et énerver les fans.Il n’y a qu’à voir le hashtag #whereisrey pour comprendre que c’est une grosse erreur et qu’il va falloir qu’ils corrigent ça vite.

Le coup de gueule c’est qu’en 2016, on reste sur une impression comme quoi les garçons peuvent être pompiers, gendarmes, astronautes et les filles des princesses qui font du shopping.
tous les métiers pour les garçons
les filles c'est rose et princesse
(photos de V. Tuloup dans une chaine de vente de journaux présente dans les aéroports et les gares.)

Moins on montre d’exemples de femmes qui font des métiers « d’hommes » (pompier, policier, mécanicien, ingénieur, scientifique) ou d’hommes faisant des métiers « de femmes » (infirmier, institutrice, secrétaire, danseuse) et plus les choix de métiers par genre vont être perpétués.

Quand j’étais petite, je jouais beaucoup plus avec des Legos, des Playmobiles et un garage de voitures, qu’avec des poupées. Mes parents ne m’ont jamais dit que je ne pouvais pas faire quelque chose parce que j’étais une fille (je les en remercie encore). Et je pense que c’est pour ça que je ne me suis pas posé de limitations dans mes études (scientifiques et techniques) ou dans mes choix de vie.

Mais si on répète consciemment ou inconsciemment par un marketing bleu ou rose permanent à un.e enfant qu’il.elle n’a que la moitié d’un choix à cause de son sexe biologique, il.elle risque de se limiter et de ne pas découvrir ce qu’il.elle aime vraiment dans la vie.

Alors même si je ne suis pas une grande fan de Star Wars, j’ai presque envie de me trouver un Lego Rey 🙂

Et vous, est-ce que vous avez grandi avec des jouets pour fille ou garçon ? Est-ce que vous donneriez une poupée à un petit garçon qui en demande une sur la liste au père Noël ou un train à une petite fille ?

Et parce que je ne suis pas à une contradiction près, la fameuse photo où je suis une princesse.
ma soeur et moi en princesses

 

Publicités