Mots-clefs

,

La fin d’année est une période difficile pour les transfusions sanguines, les réserves sont souvent affaiblies mais donner son sang peut se faire tout au long de l’année.

C’est une procédure facile.
Il existe en France des établissements qui collectent en permanence, principalement dans les villes, mais les camions de collecte se déplacent aussi dans les villages et certaines entreprises. C’est même assez pratique de donner lors d’une pause au boulot ;).

Lors d’un don de sang, la première chose à faire est de remplir un questionnaire de santé. Il permet de détecter les causes qui pourraient empêcher votre don.

Les restrictions principales sont :

  • l’âge : il faut avoir entre 18 et 70 ans,
  • le poids : peser au minimum 50 kgs,
  • la sexualité* : pas de changement de partenaire depuis 4 mois,
  • les antécédents médicaux : les opérations entrainent un report du don, les traitements sont à discuter avec le médecin, certaines maladies empêchent de donner à vie,
  • les voyages : selon les régions il peut y avoir report de don, j’ai par exemple été empêchée de donner pour une escale d’une heure en République Dominicaine ou après un séjour dans un pays où sévit le paludisme.

Le nombre de dons de sang complet est limité à 6 par an pour les hommes, et 4 pour les femmes.
Si vous avez un doute sur les restrictions, il vaut mieux appeler le centre de don plutôt que de patienter parfois longtemps et de repartir sans pouvoir donner.

Ensuite, la visite médicale va confirmer que votre état de santé permet un don sans danger ni pour vous ni pour le patient transfusé, que vous n’êtes pas fatigué, ni à jeun, et de répondre à toute question encore ouverte.

Le don en lui-même prend de 10 à 15 minutes.
Selon votre poids il vous sera prélevé entre 400 et 500ml de sang.

Suite au don, une collation est à disposition.
Même si vous n’avez pas faim, les 20 minutes recommandées pour la collation permettent aussi aux infirmières de s’assurer que vous allez bien.
En effet il peut arriver que le don cumulé avec la fatigue ou une baisse de tension fassent perdre connaissance. Vous serez plus en sécurité si cela arrive à proximité d’infirmières ayant l’habitude du problème plutôt que dans la rue voire au volant !

Après avoir donné, il est déconseillé de pratiquer du sport dans la journée, il faut un peu de temps pour que le sang se reconstitue.

Une autre possibilité est de faire un don de plasma.
Le sang complet est constitué d’hémoglobine (les cellules rouges qui transportent l’oxygène) et de plasma.
On peut donner son plasma toutes les 2 semaines dans les établissements spécialisés (hôpitaux, maisons du don).
Les restrictions pour donner du plasma sont les mêmes que pour le sang complet.
Le don de plasma dure plus longtemps : le donneur est branché à une machine qui récupère son sang, le centrifuge pour séparer le plasma de l’hémoglobine.
Le plasma est transféré dans une poche de don et l’hémoglobine réinjectée au donneur.
Comme le donneur n’a pas à reconstituer toute l’hémoglobine, le don de plasma est moins fatiguant que le don de sang complet et peut aussi être recommandé pour les personnes en limite d’anémie.
Le don de plasma en lui-même prend 45 minutes.

Avez-vous déjà donné votre sang, le faites-vous régulièrement ?
 

*: Concernant les dons par un homme ayant eu des relations sexuelles avec un autre homme, une nouvelle réglementation sera appliquée à partir de juin 2016.
Les dons de sang seront possibles après une période d’abstinence de un an. Les dons de plasma seront possibles selon les critères généraux.

Publicités