Mots-clefs

, ,

S’il vous arrivait quelque chose, qui faudrait-il appeler ?

Je sais ce n’est pas une pensée facile à avoir, mais en courant je n’ai jamais de papier d’identité sur moi. Je ne souhaite absolument pas qu’il m’arrive un problème, mais au cas où je préfère au moins avoir mes informations de base sur moi.

  • un seul papier avec vos noms, adresse et numéro des proches rangé dans une poche peut suffire,
  • écrire les mêmes informations dans sa main, si on y pense à chaque fois,
  • un bracelet ou un pendentif. Cela peut être fait soi-même avec un peu d’esprit Système D. J’ai eu et utilisé un pendentif et un bracelet de chez RoadId leur service est très efficace et les pendentifs probablement indestructibles (j’ai changé le mien parce que mes contacts d’urgence avaient changé).

De la même manière, votre porte-feuille contient sûrement une carte d’identité ou même une carte bleue qui indique votre nom, mais qui sont vos proches ?
Votre téléphone portable pourrait sûrement fournir l’information (la personne avec qui vous échangez le plus de sms ?) mais si le portable est bloqué par un code et que vous êtes inconscient, les secouristes ne pourront prévenir personne.
– encore une fois, le plus simple est un papier dans le porte-feuille avec le numéro de téléphone de vos proches,
ICE

  • vous pouvez aussi rentrer un numéro ‘en cas d’urgence’ ou ‘ICE’ dans votre répertoire papier (pour ceux qui en ont encore) ou de téléphone,
  • en écran de veille sur votre téléphone, pourquoi ne pas avoir le même numéro d’urgence indiqué ?
  • sur votre téléphone vous pouvez aussi installer une app comme ICE Standard peut contenir les informations de base, être disponible sur un téléphone bloqué.

Si vous avez des allergies ou une condition médicale particulière, pensez aussi à rendre ces informations visibles facilement, soit en les indiquant sur le même papier qui contient vos informations d’urgence, soit directement sur le bracelet type RoadId soit en portant un bijou ou un porte-clé comme ceux-ci. Concernant le principe d’utiliser des QR codes, je ne suis pas sûre que les premiers secours pensent à flasher un code pour avoir l’information.

Si vous voyagez régulièrement à l’étranger, pensez à indiquer les numéros de téléphone au format international (+33. pour la France) et à rendre les mots utilisés le plus compréhensibles possible (parents est identique en français et en anglais, par exemple).

Aviez-vous déjà pensé à stocker les informations de vos proches de manière accessible ? Sous quelle forme ?

J’ai un format simple de carte d’urgence en format LibreOffice. Laissez un commentaire si vous voulez que je vous le mette à disposition. 🙂
 

Publicités