Mots-clefs

,

J’ai déjà parlé pas mal de voyages et d’apprentissage, mais le cas particulier des langues étrangères mérite un article à part entière.
Que ce soit pour parfaire ce qui a été commencé dans le système scolaire ou pour être capable d’échanger quelques mots avec les gens lors d’un voyage, il y a plein de moyens d’apprendre ou de se perfectionner dans une langue étrangère.

Compréhension écrite :
– Les méthodes avec souvent un livret et de plus en plus une App. C’est classique et toujours efficace… et puis il y a eu une évolution sur la méthode ‘my taylor is rich’ de nos grands-parents. Très connu en France, Assimil propose différents formats et les guides de conversation permettent de se débrouiller pour quelques jours tout en découvrant des aspects culturels importants. Rosetta Stone est aussi très recommandé.
méthodes
– trouvez un blog sur un sujet qui vous plaise et lisez en un article de temps en temps. Quand vous vous sentirez un peu à l’aise, vous pouvez même participer aux commentaires ;), et c’est la version plus interactive du Vocable de quand j’étais au lycée.
– lire, en VO. En évitant de commencer par Charles Dickens si vous n’avez ni l’habitude de lire, ni celle du vocabulaire de l’époque. Les trois premiers livres que j’ai lu en anglais étaient Le livre de la jungle, Les valeurs de la Famille Adams, et le Club de Cinq… (j’avoue je n’ai toujours pas lu de Dickens surtout parce que je n’accroche pas à son style 😉 )
livres

Compréhension orale :
– Les podcasts de l’initiation au niveau avancé, attention à ce que la personne parle de manière compréhensible, tout en vous laissant le temps d’assimiler, ou de répéter surtout pour les débutants. Il y a plein de podcasts gratuits, j’ai bien aimé CoffeeBreak de RadioLingua pour l’espagnol (ou l’allemand ou l’italien). C’est très pratique pour apprendre pendant les trajets en bus ou en voiture 🙂
– écouter des chansons en lisant les paroles, et si possible en les traduisant vous-même, cela permet d’assimiler plus de vocabulaire, de retenir mieux grâce à la mélodie et selon ce que vous écoutez de connaître du vocabulaire actuel.
– Evidemment, pour travailler l’écoute et la compréhension, utiliser la force des dvds, du streaming ou de YouTube pour regarder vos films et séries en VO avec sous-titres en VO, rien de mieux pour se former l’oreille que de suivre une histoire qui vous plait. J’avoue quand j’ai débarqué en Allemagne sans parler un mot, j’ai utilisé l’excuse de ‘pratiquer l’écoute’ pour regarder le Prince de Bel-Air à la télé ;), je ne sais pas si c’est ça ou écouter les collègues qui a le mieux fonctionné !

L’art de la conversation :
– si vous avez déjà les bases et qu’il vous faut pratiquer, pourquoi ne pas rejoindre un groupe de conversation ? Soit organisé autour d’une seule langue étrangère, soit dans un café qui propose des soirées thématiques tablées par langage.
– Des cours particuliers, si vous avez le temps, la possibilité de planifier des rendez-vous et de l’argent, rien ne vaut parler avec quelqu’un dont s’est la langue maternelle pour acquérir le bon accent, attention par contre à aussi comprendre les bases de grammaire.

Le Vocabulaire :
– si vous êtes comme moi et avez besoin d’un support visuel pour mieux assimiler, n’hésitez pas à recopier les cours, noter le vocabulaire entendu dans un podcast ou créer des fiches à réviser (j’utilise Anki pour sa simplicité à créer mes propres fiches et à utiliser la révision espacée, mais il y a des jeux de fiches de vocabulaire sur Cram et Quizlet).
anki creole

Evidemment si vous le pouvez, apprenez avec quelqu’un, cela fera toujours une personne avec qui échanger quelques mots, quelques phrases et les progrès de l’un et de l’autre vous motiveront surtout si vous partez ensemble en vacances comme récompense.

L’important c’est de pratiquer et d’utiliser vos forces : si vous mémorisez facilement ce que vous entendez, utiliser les chansons à la radio, si vous aimez lire, plongez dans un bon bouquin.

Avez-vous appris une nouvelle langue depuis vos études ? Comment vous y êtes vous pris ?
 

Publicités