Mots-clefs

Lorsque l’on est créatif, professionnel ou amateur, jusqu’à récemment il n’y avait que très peu de possibilités pour en vivre un minimum.

Grâce à Internet, de nouveaux modes de financement sont apparus, évitant les cadres et les obstacles classiques en permettant directement aux artistes d’être en contact avec leur public.

Je ne détaillerai pas ce que peuvent faire des artistes connus et reconnus, mais plutôt ce que tout un chacun peut envisager.

  • Etsy et DaWanda permettent à tout un chacun de proposer une boutique de ses créations. On y trouve des vêtements faits main, des bijoux, des meubles, de la papeterie (des carnets :)), des peintures…
  • Kickstarter, IndieGoGo et Ulule sont plus adaptés pour faire financer un projet particulier. L’artiste ou le créateur propose une présentation de son projet, un ou plusieurs seuils de financement, à atteindre au cours d’une durée définie, des récompenses pour ceux qui financent. Si le premier seuil est franchi, l’argent est débité du compte des financeurs, et le projet est mis en route.
    On peut choisir à quel niveau on finance (souvent de 1€ ou $ à beaucoup plus), les récompenses sont en fonction de ce niveau d’implication, et on peut être sûr de participer à la création de quelque chose qui nous intéresse et obtenir le CD/Film/livre/produit final. Attention, il y a eu de gros succès comme Amanda Palmer ou le film d’après la série Veronica Mars mais aussi des projets qui n’ont pas atteints leur objectif (j’ai essayé de participer au financement d’une version animée des Montagnes hallucinées), ou d’autres qui mettent beaucoup plus de temps que prévu à se réaliser.
  • Patreon est plus nouveau sur la scène du financement participatif. Le principe est proche du mécénat. Vous choisissez de financer un artiste chaque mois ou chaque fois qu’il créée quelque chose. Par exemple un musicien peut toucher de l’argent chaque fois qu’il fournit à ses patrons un nouveau morceau de musique. Contrairement à Kickstarter and co, l’argent n’est pas obligatoirement utilisé pour financer un projet artistique. Un artiste qui produit régulièrement et avec suffisamment de patrons pourrait toucher l’équivalent d’un salaire qui lui permette de vivre sans s’inquiéter trop du lendemain.

Je trouve que ces offres sont très intéressantes parce que l’on peut vraiment fonctionner au coup de cœur.
D’ailleurs mes coups de cœur du moment :
le kickstarter de l’oracle des reflets, qui dure jusqu’au 6 octobre
oracle
le Patreon de Zedoras, illustratrice
zedoras

Et vous, connaissiez-vous ces modes de financement ? ou peut-être d’autres dont je n’ai pas entendu parler ? Seriez-vous tenté de financer quelqu’un ou faire financer un de vos projets ?

 

Publicités