Mots-clefs

, , ,

Le pouvoir médicinal des plantes est utilisé depuis longtemps.
Evidemment il s’agit ici de soigner un petit truc, un repas trop lourd, un rhume, et pas de remplacer la médecine pour des pathologies plus complexes.

Le diplôme d’herboriste n’est plus attribué en France depuis 1941, mais il existe toujours des endroits où se fournir en plantes, certaines pharmacies (pour les espèces à usage thérapeutique), des magasins bio (pour les autres) et surtout, le mieux faire la cueillette soi-même dans son jardin ou dans celui des amis pour les plantes que l’on connaît.

Il y a trois méthodes pour préparer la boisson à un usage interne :
– l’infusion : mettre la plante dans l’eau froide, porter à ébullition, arrêter le chauffage et laisser reposer entre 5 et 10 min avant de filtrer et boire,
– la décoction : débuter comme l’infusion mais laisser bouillir le mélange un certain temps,
– la macération : laisser la plante dans le liquide (eau, vin, huile) un certain temps. Pour les principes actifs plus fragiles.

plantes

Par les fortes chaleurs, on peut aussi faire l’infusion et boire le mélange une fois refroidi.

Les plantes les plus couramment utilisées (et celles dont je dispose) et leurs vertus :
– le thym : puissant antiseptique, stimulant des voies respiratoires, digestives, circulatoires, troubles hépatiques.
– le romarin : stimulant, diurétique, antiseptique.
– le tilleul : antispasmodique, légèrement sudorifique et diurétique.
– l’anis étoilé (badiane) : stimulante, digestive.
– la verveine citronnée : digestive, tonique, antispasmodique. Contre-indiquée pendant la grossesse.
– la menthe : digestive, anti-diarrhéique, antiseptique des voies respiratoires, antispasmodique, antalgique, stimulant du système nerveux.
– le gingembre : digestif,
– le fumeterre : dépurative, apéritive, stomachique, diurétique, tonique. Après 8 jours de traitement, il devient calmant et hypnotique.
– la fleur d’oranger : calmant, ma mère m’en donnait pour me faire dormir lorsque j’étais enfant, j’adore toujours !

anis étoilé

Pour connaître les propriétés des plantes dont je dispose, et quelle tisane faire pour quels symptômes, j’utilise l’Herboristerie Familiale de MC FABRE, A GENIN, J MERIGOUX, É MOGET(je n’ai pas retrouvé de lien original sur internet, uniquement des copies de copies, ni rien sur Amazon), qui référence des plantes communes en France et leurs utilisations au quotidien.

Le site altheaprovence comprend aussi une belle page sur les propriétés des plantes.

J’ai entendu parler de boire de la lavande, et du bouleau pour les maux de tête mais je n’ai pas essayé.

Et vous, quelles plantes utilisez-vous en tisane, pour soigner quoi ?

Publicités