Mots-clefs

, ,

La chromothérapie est une médecine alternative qui vise à équilibrer l’énergie du corps en utilisant la lumière et la couleur, certaines dossiers justifiant son fonctionnement par la nature quantique de la lumière (E=mc² : la lumière est énergie, et les couleurs ont chacune une énergie différente qui peut interférer avec la matière). Le terme chromothérapie étant marqué par la période victorienne et son approche empirique elle a été renommée Photobiologie sur les applications scientifiques et médicales des traitement par la lumière.

holi-couleurs au sol

Cependant sans tomber dans les traitements médicaux qui ne sont pas complètement validés, on remarque que nous avons tous des a priori par rapport aux couleurs, initialement liés à l’interprétation que nous faisons de cette couleur dans la nature.

En étudiant les a priori généraux puis notre propre perception, il est possible d’utiliser les couleurs à notre avantage pour influencer sur notre humeur ou sur l’impression que les autres ont de nous.

Les associations classiquement reconnues en Occident sont :
Rouge :
+ : courage physique, force, chaleur, énergie, excitation
– : agression
Chakra racine : Survie

Orange :
+ : confort physique, chaleur, sécurité, passion, plaisir
– : frustration, frivolité
Chakra sacré : Émotions-sexualité

Jaune :
+ : optimisme, confiance en soi, créativité
– : irrationnel, peur, anxiété
Chakra solaire : puissance, ego

Vert :
+ : équilibre, repos, paix
– : ennui
Chakra du cœur : amour, responsabilité

Bleu :
+ : intelligence, confiance, efficacité, devoir, logique, calme, concentration
– : manque d’émotion, froid
Chakra de la gorge : communication

Violet :
+ : spiritualité, vision, luxe, vérité
– : décadence, infériorité
Chakra coronal : transmission des idées et des informations, sacré

Rose :
+ : tranquillité, féminité, amour
– : faiblesse physique

Gris :
+ : neutralité psychique
– : manque de confiance, dépression, manque d’énergie

Noir :
+ : glamour, sécurité, efficacité
– : froid, menace, oppression

Blanc :
+ : clarté, pureté, propreté, simplicité, efficacité
– : stérilité, froid, élitisme

Marron :
+ : sérieux, chaleur, nature, support
– : manque d’humour, lourdeur

Un article (de 1982) suggérait que le rose malabar avait un effet calmant sur les élèves énervés. Faisant partie des gens qui n’apprécient le rose qu’avec modération, je pense que m’enfermer dans une pièce rose pour me calmer aurait peu de chances de réussite.

Des études et expériences ont été tentées, comme de changer la couleur d’un pont en bleu pour diminuer le nombre de suicides depuis ce pont, ou une étude statistique qui confirmait que les équipes de hockey portant un maillot noir (selon qu’ils jouaient à domicile ou à l’extérieur) avaient plus de pénalités que lorsqu’ils portent leur couleur normale.

Il y a aussi une perception culturelle : ainsi en Asie, le blanc est symbole de mort et le rouge de joie, ce qui explique que les mariées soient plus traditionnellement habillées de rouge que de blanc.

En Europe, où actuellement le bleu est considéré comme masculin et le rose comme féminin, au Moyen Age, le bleu était féminin puisque la couleur de la robe de Marie et le rose masculin puisqu’un dérivé du rouge.

Je sais que après avoir beaucoup porté de bleu pendant ma période étudiante, j’ai commencé à plus m’affirmer et porter du rouge et du orange. Mais de là à savoir ce qui influence quoi… l’œuf et la poule.

Si vous sentez un manque d’énergie, pourquoi ne pas porter un vêtement orange ou rouge, et si vous voulez apparaître comme quelqu’un de stable et de confiance, portez du bleu !
Et venez me raconter si ça a fonctionné !

 

Publicités