Mots-clefs

Il faudrait faire une étude sur la signification de ce que font les gens quand ils procrastinent. Qu’un musicien amateur regarde les instruments de musique plutôt que de bosser, ça paraît logique.
Moi, quand j’évite quelque chose ou quand je ne sais pas trop quoi faire (c’est-à-dire quand ça ne se fait pas de se mettre à lire), je me perds souvent dans le monde du Management du Temps (une recherche google sur Time Management peut largement vous occuper une après-midi) ou dans sa version ‘sexy’ les agendas (quoi tout le monde n’a pas un gros faible pour la papeterie ?).

J’ai déjà un peu parlé d’optimiser son temps avec la méthode Pomodoro, j’en reparlerai sûrement.

Concernant les agendas, il y a plusieurs options :
– le tout digital, avec les intégrations ordinateur, smart phones, tablet vous pouvez avoir toutes les informations disponibles en permanence, et un rappel de calendrier annuel vous permet de ne jamais oublier un anniversaire.
google calendar
– les agendas modulaires type filofax, vous permettent de centraliser un calendrier, un carnet d’adresse, des listes variées, des plans de métro et à peu près tout ce dont vous pourriez avoir besoin, surtout si vous vous perdez dans les sites spécialisés (philofaxy ou moleskinerie,
– les agendas tout prêts, comme ceux que l’on pouvait avoir au lycée, ou celui qui vous est donné par la banque en début d’année. Souvent pratique par leur taille, mais plus difficilement personnalisables,
– d’un autre côté, toujours par quelques recherches sur internet, il est facile de trouver des documents déjà personnalisés et mis à disposition gratuitement, avec une bonne imprimante et du temps devant soi, on peut avoir exactement l’agenda que l’on veut.
– peut-être plus pour noter après les faits que pour planifier sa semaine, le journal sur plusieurs années (j’ai fait le mien avec un agenda 1 page par jour de format A5 et en partageant chaque page en 10… j’aime bien pouvoir savoir ce que je faisais le même jour il y a 1, 2 ou 3 ans).

En ce moment, je me trouve dans une phase de transition, où à la séparation entre monde professionnel et personnel n’existe plus et les systèmes que j’avais en place (Outlook au travail, Google Calendar pour le reste) atteignent des limites. Et puis j’avoue que j’espère avoir beaucoup moins le nez face à un ordinateur pour l’année qui vient.
C’est donc un bon moment pour tenter quelque chose de nouveau.

Comme je suis dans un cas hybride où je veux noter mes rendez-vous mais aussi planifier la préparation du blog, noter quand j’ai prévu d’aller courir, ou organiser mes prochains voyages, j’aurai pu créer moi-même mes documents dans Word et les faire évoluer au cours de l’année.
Mais il y avait dans mes cartons, un agenda non daté que j’ai pu utiliser en séparant les différentes activités. Même si je sais que certains rendez-vous vont continuer d’être écrit dans les deux systèmes.

calendrier papier

Phase de test cette semaine pour savoir ce que ça donne.

Et vous, est-ce que vous avez une manière préférée de tout noter et planifier ou ça passe par des tonnes de notes volantes ?
 

Publicités