Mots-clefs

, , , ,

Dans les petits bonheurs de la semaine dernière, j’ai parlé de finir mon initiation au reiki.

Mais le Reiki, qu’est ce que c’est ?
C’est une manière de soigner par la circulation d’énergie à l’intérieur de corps.
La ‘découverte’ du reiki et de comment s’en servir vient de Maître Usui et se base sur l’énergie interne (le Chi du Taïchi ou du Chi Qong en chinois ou Ki en japonais).

Une séance de Reiki est fait par un praticien, sur un sujet vêtu et par positionnement des mains pour canaliser l’énergie globale qui vient débloquer ou recharger l’énergie du patient.
les cinq préceptes du reiki1
J’ai découvert le Reiki grâce à Vanessa de Vents de l’âme d’abord en tant que patiente.
Puis je me suis posé la question de l’initiation pour pouvoir l’appliquer sur moi-même.

Il existe trois niveaux au Reiki.
– le premier degré (shoden) permet de découvrir l’histoire du reiki, ses principes et d’utiliser le reiki sur soi-même et sur ses proches,
– le deuxième degré (okuden) permet d’appliquer le reiki sur des personnes hors des proches et à distance,
– le troisième degré (shinpiden) rend maître reiki et permet de pratiquer professionnellement. Il permet aussi d’enseigner (parfois c’est un autre degré).

Je n’irai évidemment pas dans les détails de l’enseignement ou de l’initiation mais c’est une pratique qui permet de traiter des soucis du quotidien par soi-même sans forcément passer chez son pharmacien. Bien sûr cela ne soignera pas une pathologie lourde mais sur moi-même j’ai constaté que lorsque je pratique, je dors beaucoup mieux, et rien que ça, pour quelqu’un qui a toujours eu de gros problèmes d’endormissement, c’est magique !

Il me reste maintenant à incorporer cette pratique dans ma vie quotidienne, comme un petit coup de pouce complémentaire.


  1. comme décrit dans le manuel du niveau 1 fourni par Vanessa Terral
      
Publicités