Mots-clefs

, , , , ,

J’ai essayé un certain nombre de méthodes pour faire du yoga, les cours de la MJC (pratique quand il y a quelqu’un d’autre pour se motiver à y aller), les cours au hasard (ou comment pendant la séance d’essai se demander où on est tombée parce que la méditation inclut des chants, à posteriori des mantras et que ça devient louche) mais le problème c’est qu’avec un métier qui m’envoie souvent en déplacement, je ne peux pas vraiment savoir de quoi la semaine d’après sera faite, alors s’inscrire à un cours à l’année… difficile.
La solution, quand on veut être flexible, les cours sur internet. Évidemment, il n’y a pas l’œil attentif d’un professeur pour surveiller la posture et il vaut mieux toujours rester prudent sur les postures acrobatiques, mais un peu de yoga quand on peut vaut mieux que pas de yoga du tout.
Après comme pour un cours en live, il faut faire son marché et trouver un professeur et un style qui nous correspond.

J’ai d’abord trouvé sur Youtube yogatic.com de Esther Ekhart qui propose des séances à durée variable et souvent avec une thématique, ce qui est pratique si on a un problème précis à travailler ce jour-là (par exemple, le dos :)). Les vidéos peuvent être regardées avec sous-titres en anglais.
Esther a depuis lancé un site avec abonnement, je ne m’y suis pas inscrite continuant à utiliser les vidéos disponibles.

Ce week-end j’ai fini le 30 days yoga challenge de Erin Motz. L’idée originelle étant de faire 30 séances en 30 jours, mais bon, la vie et tout ça, j’ai mis 3 mois à faire l’ensemble des vidéos. Le style d’Erin est moins académique, mais tout aussi sérieux et didactique pour découvrir les différentes postures. Erin lance bientôt elle aussi un réseau social basé sur le yoga. J’ai participé au kickstarter pour le financer. Je posterai mon expérience du site.

Juste pour être complète sur le sujet, je mets aussi un ou deux cours de yoga en francais en ligne dans le même style que ceux d’Esther et Erin. Le choix en anglais est plus grand mais la question est surtout de trouver un cours où la voix du professeur ne m’énerve pas plus que ce qui me pousse vers ma séance de yoga 😉
 

Publicités