lecture, psy

Une question d’équilibre

De temps en temps, j’aime bien regarder des vidéos de conférences à TED, tout un tas de sujets différents sont abordés et on en tire toujours quelque chose.

Celui de Lissa Rankin par exemple où elle parlait de sa vocation pour la médecine qui ne l’a pas mise à l’abri d’un burn out.
Cela lui a permis de remettre en question beaucoup de choses dans sa vie et d’analyser la pratique de la médecine à l’occidentale.
A la suite de cela elle a écrit un livre Mind over Medicine.
Un des éléments qui m’a le plus touchée dans son livre est l’image de notre vie comme d’un cairn.
IMG_9277

 

(traduction maison)

La médecine telle que nous la connaissons voit le corps comme un élément presque détaché et ne s’occupe souvent que de l’aspect purement physique de nos maux. Mais une étude de différentes recherches montrerait que tous les aspects de notre vie influencent notre santé.
Qui par exemple n’a jamais eu toute l’énergie pour un projet professionnel pour s’effondrer face à un minuscule rhume dès qu’il n’y a plus de quoi se concentrer ailleurs ?
La théorie que défends Lissa Rankin est qu’il faut donc se préoccuper d’un équilibre général pour que notre santé mentale et physique, qui est en haut du cairn, reste bonne.
J’essaye d’y penser lorsque j’ai une baisse de forme, m’assurant aussi de bien manger, de faire de l’exercice (de la course à pied ou du yoga, on en reparlera), de bien dormir et de voir des amis.
Tous les petits conseils qui sont souvent donnés mais où placer un peu plus de volonté et d’intention peut apporter un mieux être général qui, je crois, fait la différence.
Est-ce que vous avez déjà remarqué une telle influence entre les différents aspects de votre vie ?

 

Publicité

6 réflexions au sujet de “Une question d’équilibre”

  1. J’ai pu constater que de manière générale, j’étais moins malade quand j’avais le moral. Bon, après, il y a tous les facteurs physiques et physiologiques, mais prendre soin de soi et de sa lumière intérieure passe aussi par une bonne hygiène de vie, en amont et sans parler de « soins » physiques. Il s’agit de prévenir les déséquilibres et de garder la flamme dans une lampe à huile propre et avec un « combustible » de qualité.
    Tout est une question d’harmonie dans les différents domaine du « soi » et toutes ces parties se répondent, le soi étant plus vaste que la somme desdites parties (le fameux principe holistique).

    J’aime beaucoup ce schéma (merci pour la traduction! 🙂 ) car il veut dire aussi qu’on a toutes ces pierres à notre disposition et qu’on peut mettre n’importe laquelle comme base de notre cairn. C’est nous qui faisons le choix. Il dépend de notre volonté de choisir une pierre plutôt qu’une autre.
    Je crois, comme Lissa Rankin, que c’est un choix judicieux de mettre la « lumière intérieure » comme base de tout, comme noyau et référence pour tous les autres domaines de notre vie.
    Mais chacun est responsable de son choix – et cela veut aussi dire que chacun est libre de le faire. Tout le monde est libre de changer de vie, de changer de champ de conscience! Quel merveilleux cadeau de notre intellect, de notre cœur, de notre libre-arbitre: le libre choix de ce qui fonde notre existence! 😀

    1. J’ai bien aimé aussi les catégories qui sont nombreuses mais assez vastes pour choisir ce qu’on y met : tout le monde n’aura pas la même définition de la lumière intérieure par exemple ou de la spiritualité 🙂 mais l’important est plus de savoir que tout est lié et que tout doit être au moins analysé pour savoir si un domaine est plus consommateur d’énergie que générateur d’ondes positives.

  2. “Un esprit sain dans un corps sain”, voilà une devise qui me parle beaucoup et qui entre dans une belle résonance avec ce Cairn. Ce que j’aime dans cette image, d’est l’idée d’un équilibre fragile à renégocier à chaque instant, selon le degré d’érosion des pierres ou la puissance du vent. Ce que j’aime, c’est que si chaque élément est bancal, le tout le sera également, mais en même temps un équilibre franc et massif qui ne se renouvelle pas vire presque à la calcification : c’est tout cela que m’évoque le cairn et c’est ainsi que je vis ma propre quête d’équilibre !
    J’aime bien l’idée aussi que chaque pierre est elle-même à construire et à équilibrer avec différents matériaux, et que l’espace entre chacune des pierres à peut-être son rôle à jouer, avec éventuellement des tenons et des mortaises pour solidifier et unir le tout : ou comment établir des ponts entre les différentes pierres (je pense au Yoga par exemple qui relève de la santé physique, mentale, spirituelle et qui peut mener à la reconnaissance de sa flamme intérieure, par exemple)
    Merci pour cette réflexion très intéressante !

    1. Le livre m’a beaucoup fait réfléchir sur les articulations de ma vie et sur la manière de trouver un équilibre qui est forcément très personnel.
      Je suis contente de voir que cela parle à chacun 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s